Coordination et recherche 2009

Publié le par memorha

Trois sociologues participent à ce programme, à sa conception et à sa réalisation et développent autour de ce programme un module enseignement / recherche : stages et mémoires d'étudiants, publications, suivi et analyse des initiatives dans le cadre du programme et de leur restitution.

 
RECHERCHE / ENSEIGNEMENT

Cinq profils de stages de trois mois ont été définis dont trois ont commencé début janvier 2009 avec les étudiants des facultés de sociologie de Saint-Etienne (séminaire questions urbaines), d’anthropologie de Lyon 2 (séminaire patrimoines, mémoires et ethnologie), de géographie de Lyon 2 (M1- Tourisme, loisirs, patrimoine).

 

Deux stages portaient sur « la fin des témoins » et ses implications sur les transformations des modes de transmission de la mémoire. Ces deux stages ont eu lieu l’un au CHRD de Lyon et l’autre à la Maison des enfants juifs exterminés d’Izieu. L’objectif était de mener une étude d’une part sur le dispositif mis en place par les deux établissements, et d’autre part sur la perception des témoignages d’anciens résistants et déporté, d’enfants juifs cachés, auprès des enseignants, des scolaires, des personnels  et des témoins eux-mêmes. La stagiaire de la Maison d’Izieu a communiqué les premiers résultats de son étude lors du séminaire « mémoire et transmission – la fin des témoins » qui aura lieu les 1 et 2 avril 2009 et à la préparation duquel elle a participé.

Un travail de recherche de ressources bibliographiques sur la question des témoins et du témoignage a été entrepris.

   

Deux autres stages sont prévus pour l’année universitaire 2009-2010 ont porté sur des analyses qualitatives de la réception par les publics directs et éloignés des propositions muséales et mémorielles.

 

Cette dernière proposition est d’ailleurs à l’agenda des préoccupations de recherches des interlocuteurs rencontrés en Allemagne, sensibles au manque actuel de connaissance en ce domaine et à la difficulté de mettre en place un dispositif raisonné.

Commenter cet article